Conseils d'experts

Faire la transition entre les saisons n'est pas toujours chose facile pour vos entraînements extérieurs. Surtout lorsqu'on se rapproche des périodes froides. La motivation n'est pas toujours au rendez-vous! Voici ce que l'équipe du Coureur Bionick vous propose afin de ne pas vous décourager et de continuer ce que vous avez entâmé.

 

VITESSE D'ENTRAÎNEMENT

Si vous portez les bons vêtements, votre programme de course ne devrait pas nécessiter trop d'ajustements.

Toutefois, vous risquez de réaliser de moins bons temps lors de la saison hivernale. Cela est dû au fait que votre corps puise dans ses réserves d'énergie pour maintenir votre chaleur corporelle à une bonne température. Il est alors préférable de prioriser les efforts au rythme. Mieux vaut fournir un niveau d'effort constant afin d'obtenir les mêmes bénéfices dans votre course, même si vous courez à un rythme plus lent.

L’équipe du Coureur Bionick vous conseille : Pour les deux premières semaines de neige il est conseillé de diminuer de 25 à 50 % son volume d’entrainement afin de permettre à votre corps de s’adapter à la neige et à la foulé de course qui est plus longue vu le glissement à la fin de chaque poussée. Ce conseil est important si l’on veut limiter nos chances de se blesser dans nos transitions de saisons. Par la suite nous pouvons revenir à notre volume habituel. Ce conseil est aussi valide au printemps.

Vous pouvez également : Utiliser des parcours abrités en cas de vent : vous ne serez pas affecté par les vents froids. Par temps ensoleillé, n’hésitez pas à courir à l'aire libre. Dans le cas où il fait froid mais que le soleil est présent, c’est le moment d’en profiter pour aller à l’extérieur.

LE MENTAL

Le plus difficile lorsqu’il fait froid dehors, c'est d’avoir la volonté de sortir. Tout le monde sait qu’il est particulièrement absurde de sortir courir dans le froid plutôt que de rester dans le confort de sa maison.

Cependant, une fois que vous y êtes arrivé, vous vous rendrez vite compte que ce n'est pas aussi terrible que vous le pensiez. Votre corps se réchauffe rapidement, et vous serez vite content d'être sorti comme vous le faites déjà. Votre sentiment d’accomplissement en sera tout aussi augmenté lorsque vous aurez terminé.

Pour affronter l’hiver, vous devez continuer à courir régulièrement, tel que vos habitudes le sont car, il suffit de manquer une sortie de course pour que la suite de vos entrainements cesse complètement. Il faut être rigoureux et se fixer des objectifs à atteindre pour vouloir continuer de progresser et ne pas se laisser avoir par la température.

Bonne course et au plaisir de se voir dans les rues enneigées.

L’équipe du Coureur Bionick

Retour