Conseils d'experts

La course à pied fait partie de votre vie et l’équipement le plus important est votre chaussure. Comment bien la choisir? Minimaliste, maximaliste, ‘’moyenmaliste’’? Est-ce si important?

Je m’attarderai aujourd’hui à ce point complexe mais essentiel dans le choix de votre équipement qu’est le type de chaussure. D’abord, je suis d’avis que de consulter des gens ayant une solide base scientifique ET de l’expérience en course est un incontournable si on ne prend pas ce choix à la légère. Et on ne doit pas. L’impact (sans jeu de mot!) sur votre performance, le risque de blessure et le plaisir que vous trouverez à pratiquer votre sport en dépend.

D’un point de vue pratique, il faut tenir compte des facteurs individuels. La personne qui vous conseil doit d’abord vous poser des questions sur vos habitudes non seulement sportive, mais sur vos habitudes de vie : Vous courez depuis longtemps? Comment vous entrainez-vous? En continu? Avec des intervalles? Sur route? En sentier? Dans votre quotidien, vous travaillez assis? Debout? En talon haut? En cap d’acier? Comme exemple, un peu extrême mais vous saisirez la nuance, on ne conseillera pas une chaussure avec une drop ‘’zéro’’ à une femme qui travaille 10 heures par jour debout en talon haut! Une partie de sa chaine musculaire postérieure est constamment ‘’rétractée’’, notamment son tendon d’achille, son pied n’est pas préparé à travailler à plat. Imaginez une charge d’entrainement soudaine sollicitant ces muscles et tendons! Pas besoin de faire un dessin pour définir le risque…. De plus, sportivement, nous tiendrons compte si vous êtes débutant, intermédiaire, expérimenté, blessé ou avec un historique de blessure.
Vous voyez, plusieurs facteurs vont influencer le conseil que nous vous prodiguerons.

D’un point de vue technique, nous devrons vous proposer un type de chaussure adapté à ce que nous venons de discuter précédemment. Le débat fait toujours rage à savoir quel type de chaussure est, en général, préférable : minimaliste, maximaliste, ‘’moyenmaliste’’? De plus en plus d’évidences scientifiques apportent de l’éclairage. Mais pas toutes les réponses. Ici, je vous éclairerai un peu sur la définition de minimaliste. Jusqu’à présent, cette définition, bien qu’intuitive, était plutôt subjective. Le 20 août dernier, l’équipe de Blaise Dubois et Jean-Francois Esculier, physiothérapeute réputé de La Clinique du Coureur, ont publié le résultat de leur recherche sur sujet, ‘’A concensus definition and rating scale for minimalist shoes’’, dans le Journal of Foot and Ankle Research. Ils se sont appliqués à poser une base commune aux futures recherches et à éclairer le débat. Ils ont consulté 42 experts internationaux afin de définir, de façon consensuelle, ce qu’est le minimalisme et élaborer un ‘’Minimalist Index’’ afin de ‘’classer’’ les chaussures. Je vous invite à consulter leur papier dont voici un très bref résumé des conclusions, pour ceux et celles qui n’ont pas le temps de tout le lire puisqu’ils doivent partir courir.

La définition retenue pour les chaussures minimalistes (traduit librement de l’anglais) :
‘’Chaussure influençant le moins possible le mouvement naturel du pied de par ses qualités de flexibilité, sans dispositif de contrôle du mouvement ou de stabilité, avec une faible inclinaison (drop), légère, et une faible hauteur de la semelle au talon.’’
Quant au ‘’Minimalist Index’’, il est basé sur 5 qualités de la chaussure, cotés de 0 à 5 : le poids, la hauteur de la semelle sous le talon, le drop, les dispositifs de contrôle de mouvement ou de la stabilité et la flexibilité. 5 critères multiplié par 0 à 5 points donne un pointage sur 25 que l’on multiplie par 4 pour obtenir un ‘’Minimalist Index’’ de 0 à 100.

C’est un excellent point de départ. Demeure plusieurs questions en suspens : Faut-il pondéré les items entres eux? À partir de combien une chaussure est-elle minimaliste, c’est –à-dire qu’elle améliore la foulée et réduit les forces d’impact au sol diminuant ainsi les risques de blessure?

Les réponses à nos questions s’éclaircissent malgré l’immensité du travail de recherche, passionnant, qui reste à faire. Pendant ce temps, pratiquez votre sport favori en consultant nos experts! Nous resterons à l’affut de tout ce qui fera en sorte que vous soyez bien conseillé!

Retour